Les 10 ans de la Ruche

Cliquer ICI pour voir le montage sur KIZOA, ou vous pouvez laisser un commentaire

( Nécessite l’autorisation d’ Adobe Flash )

Mettre la fenêtre plein écran en cliquant sur le symbole   en bas à droite de la vidéo

A propos des pièges à frelons :

Message de Jean Boutellier

Je voudrais remercier toutes les personnes qui se sont impliquées durant l’été afin de piéger le frelon asiatique, une quantité impressionnante de cette  espèce destructrice de nos abeilles a ainsi été mise hors d’état de nuire !

Merci aussi à ceux qui m’ont fourni des infos concernant leurs captures.

En début d’automne il y a eu une reprise des tueurs auprès de nos ruchers durant 15 jours environ. On peut donc remettre les pièges une quinzaine de jours début septembre afin de capturer les femelles, puis les remiser.

Alors à l’année prochaine afin de continuer à éradiquer cette espèce nuisible

Un grand merci à tous.                                     

Compte rendu de la réunion sur la fibre à Florac du 20 novembre 2019

Pourquoi la fibre : H Boyer

Un enjeu majeur pour le département, le territoire : créer les conditions du développement économique, les entreprises : disposer d’un service fiable et de grande qualité et pour les particuliers : avoir accès dans de très bonnes conditions à l’ensemble des services offerts par les fournisseurs d’accès à internet, avoir accès au télétravail.

La fibre permettra de maintenir la population et les services en milieu rural.

Organisation :  Les trois départements la Lozère, le Lot et l’Aveyron s’allient afin de créer un groupement d’autorités concédantes.

Objectif de couvrir intégralement le territoire en fibre optique en 5 ans avec  60 000 prises. Investissement de 101 millions d’€ (20,85 millions d’€ pour la Lozère) avec 80 % de subventions (66% état, et 14% région) et 20% de financement local ( Départements et communes) d’où 38 € par prise.

Orange a été retenu par les 3 départements en tant que délégataire de service public pour construire entretenir, exploiter et commercialiser le réseau commun de fibre optique car c’est son cœur de métier et sa solidité financière est reconnue.

Alliance (société de projet) filiale d’orange fera le lien avec les divers opérateurs y compris Orange elle demeure neutre quant au choix des particuliers. Elle s’appuie sur les équipes d’orange pour construire le réseau.

Intérêt pour les particuliers :

Le réseau en fibre est stable, pas sensible à la foudre, moins lourd sur les poteaux et il n’y a pas de différence que l’on soit éloigné du central par rapport à celui qui est tout près niveau débit, d’autre part la fibre ne conduit pas l’électricité le réseau sera insensible aux intempéries ; orage et neige (dixit) donc beaucoup moins de problèmes.

Comment s’opère le déploiement du réseau :

Le réseau sera déployé sur le département en 5 ans il comportera 60400 prises 190 armoires de quartier (sous répartition optique SRO) et 34 centraux téléphonique (NRO).

En cas d’absence d’infrastructures existantes, le réseau de collecte et de transport ainsi que certains tronçons de desserte sont construits en souterrain.

Pour les communes où le réseau est enterré le nouveau réseau réutilise les conduites existantes. Pour les communes où le réseau est aérien le nouveau réseau réutilise les mêmes techniques.

Un boîtier sera posé sur chaque habitation, sauf s’il en existe déjà un, si un client ne le veut pas sur son mur il devra le signaler à la personne compétente d’Alliance afin de trouver une autre solution. Il pourra être aussi enterré, Il peut y avoir des travaux sur le domaine privé (intérieur de propriété) ils seront supportés par le particulier.

Ensuite le F.A.I (fournisseur d’accès internet) est mis au courant afin que les particuliers prennent rendez-vous.

 La fibre comment ça marche :

*-1-————*2————*-3———————*4——————————-*5

1 : NRO nœud de raccordement optique (central)

2 : PM point de mutualisation, regroupement des lignes (300 locaux env.)

3 : BPE boîtier de protection d’épissure (boîtiers techniques installés sur le réseau pour dériver, éclater les fibres.

4 : PBO point de branchement optique (point de branchement des lignes des locaux à proximité (depuis les PTO)

5 : PTO prise terminale optique (point de branchement de la ligne optique installée chez l’abonné.    

Travaux en cours :  Réalisation mi-novembre, on peut connaître l’avancement des travaux dans son secteur en se connectant : ww.alliancetreshautdebit.fr.

Vert : tout est prêt on s’adresse à son FAI, jaune : dans les délais, bleu : en cours de déploiement

Petite précision, pour le recâblage dans les maisons l’ancien câble téléphonique ne sera pas enlevé.

Commercialisation représentant d’Orange :

Orange est présent sur tout le territoire puis les autres FAI, SFR etc viendront, le réseau sera totalement câblé en 2022, mais il y a du retard actuellement, Orange essuie les plâtres étant le premier à construire.

La fibre est présente à Florac depuis le 01/01/2019, le représentant d’Orange explique tous les atouts de la fibre, maison connectée tous les usages avancés télévision, tablettes, etc..

Les frais de raccordement sont offerts (pris en charge par Orange) pour l’instant. S’il y a des prestations externes elles seront payantes configuration sur appareils etc..

S’il y a  modifications de prise (changement de place) celle-ci sera à la charge du client.

La première année avec Orange pas de supplément suivant le pack qu’on a, ensuite il y aurait une augmentation entre 5 et 10 € /mois selon ce que le client choisira ; mais ces 5 € et plus peuvent être inclus dès le début de l’abonnement fibre suivant les offres choisies avec l’ADSL.

L’éligibilité :  Se connecter sur : www.réseaux.orange.fr

Comment souscrire chez Orange : se rendre en téléboutique Orange sur Mende ou prendre rendez-vous en téléchargeant l’application Orange et moi et prendre rendez-vous  dans la rubrique boutique.

 La participation des Roussins était remarquable ! 5 personnes sur une assistance d’environ 30 p.

                                                                                                                                                                                                                                   Jean Boutellier

Communiqué de presse du 7 novembre 2019

Réunion publique

Associer les sports nature et la culture pour dynamiser le territoire

Jeudi 21 novembre 2019 18h – 20h

Centre d’Accueil des Cévennes  Florac Trois Rivières

La  Communauté de communes Gorges Causses Cévennes lance un projet de recherche-action sur 3 années avec l’Université Grenoble Alpes pour dynamiser les sports et loisirs de nature sur son territoire. Le jeudi 21 novembre 2019 de 18h à 20h au Centre d’Accueil des Cévennes de Florac (7 place du Saguenay) toutes les personnes intéressées par les dynamiques culturelles et sportives de nature sont conviées à partager leur vision et envies pour renforcer notre territoire rural. Habitants, nouveaux arrivants, acteurs du mouvement associatif, culturel et sportif, prestataires touristiques et élus sont invités à piloter ce projet novateur.

Vous êtes curieux et souhaitez participer à un projet qui valorise les spécificités de notre territoire rural pour proposer aux habitants et aux visiteurs de pratiquer les sports et loisirs de nature différemment ? Le projet RECREATER est fait pour vous : RECREATER pour Récréation, Créativité et Territoire.

L’objet principal est d’identifier les pratiques de loisirs de nature qui font sens commun sur notre territoire communautaire et de les enrichir via des apports culturels, artistiques ou environnementaux. Le fil conducteur du projet est d’associer culture et pratique des sports et loisirs de nature pour amplifier les dynamiques locales et augmenter l’attractivité du territoire.

Cette première réunion publique sera en partie animée par des étudiants en Master 2 « Tourisme sportif et pratiques récréatives de nature » de l’Université de Clermont-Ferrand. Ces derniers auront déjà mené quatre journées de travail sur notre territoire. La collectivité bénéficiera du regard différent qu’ils porteront sur notre pays et de leurs propositions de projets de développements originaux qu’ils formuleront suite à ce séminaire.

Nous comptons sur votre participation pour alimenter ce projet de recherche-action dont le caractère novateur réside notamment sur la place donnée aux habitants et acteurs associatifs dans le pilotage du programme.

Vincent THIBEAUD

Chargé de mission RECREATER

Service Tourisme et Solidarités – Pôle de Sainte-Enimie – Tel : 04 48 88 95 24

Communauté de communes Gorges Causses Cévennes

22 rue Justin Gruat

48 400 Florac Trois Rivières

www.gorgescaussescevennes.fr

« Le projet «RECREATER» est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional.»

Paul Arnal

Un pasteur célèbre de Rousses

Paul ARNAL (1871/1950) est surtout connu pour avoir fondé le Club Cévenol le 18/9/1894 à Florac, avec d’autres jeunes émules du spéléologue Edouard-Alfred MARTEL [1].

Le 25 juillet 1896, il soutient une thèse devant la Faculté de Théologie Protestante de Paris, et le 26 août, il est consacré dans le ministère pastoral au temple de Vébron. Après une première période d’initiation à Cassagnas, au cours d’un remplacement, Paul ARNAL fut pasteur à Vébron, de 1896 à 1910. Il était un des deux pasteurs de la paroisse, aux côtés de Paul VINCENT, et plus spécialement chargé au début de Rousses. A la mort de Paul VINCENT, en 1906, il devint l’unique pasteur de Vébron-Rousses.

Emmanuel de LAS CASES (1854/1934), avocat catholique et homme politique, élu sénateur en 1903, au cours d’un voyage dans les Cévennes, note le 1er octobre 1904 à Vébron, dans son journal : « les pasteurs sont des jeunes gens avec des allures d’instituteurs. Quelques-uns, comme Monsieur ARNAL de Vébron, sont actifs, intelligents, ouverts, s’intéressant au développement économique du pays, essayant d’y propager un peu d’industrie, ne serait-ce que, grâce au Club Cévenol, l’industrie du tourisme » [2].

P.P. EYMERY (11/11/2019)

Sources :
[1] : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Arnal].
[2] : Revue Causses et Cévennes : « Notre Fondateur, Paul ARNAL » par Olivier POUJOL – 1994-01 – p.403/413