Aspects de la vieille citerne au dessus des abreuvoirs              Voir le document

 

Cette ancienne citerne, aujourd’hui colmatée, d’un volume apparent d’au moins 20 m3, était encore utilisée dans les années 1960. Pour envoyer l’eau vers les jardins, il fallait soulever une tige en bois faisant office de bouchon, localisée probablement à l’aplomb de l’extrémité du conduit très bien conservé, situé à sa base. Les parois de la citerne sont constituées de grosses pierres transportées naturellement par le bras du valat de Dondigné, reliées entre elles par un assemblage peu élaboré de pierres sèches plus petites. Les surfaces intérieures  des parois devaient être tapissées d’argile pour assurer l’étanchéité.

 

Plan d’ensemble

Conduit, très bien conservés

Mur de la citerne vu depuis le ruisseau