Puisard         Ruche tronc et puisard

Servait autrefois de fontaine et de garde-manger.

Utilisé  jusqu’à la   création du service municipal d’eau potable ( 1967 )

Au-dessus de la  fontaine,  il  reste  des  traces  de  bancèls.  Terme  occitan, ” bancèl ” a le sens non seulement de “plate-bande”, de “planche cultivée” mais aussi de “banquette de terre”, de “gradin de culture”.

La forme bancèl est répandue dans les Cévennes ardéchoises, dans la Gar donnenque (Gard), à Vialas (Lozère).

L’origine de ce terme est dérivé de l’occitan banc, “banc”, dont ils conservent le sens, mais avec une idée de diminutif pour bancèl (“petit banc”).

Ruche tronc         Ruche tronc et puisard

 

Une ruche tronc est un modèle d’apiculture très ancien, directement inspiré du processus de nidification des abeilles dans des troncs d’arbres creux.

Au fil des siècles et des millénaires, ce savoir-faire dérivé de l’observation de la nature s’est enrichi et a conduit à la  constitution de ruchers  troncs.

Le choix du châtaignier pour la confection d’une ruche tronc est plus judicieux, car la présence en grande quantité de tanins réduit les risques de parasites et l’infection de certains agents pathogènes.

Les tanins restent actifs après la mort de l’arbre, ce qui rend un tronc de châtaignier imputrescible,

L’apiculteur dispose d’une ruche qui dure plusieurs années (voire des siècles).